Dans un premier temps, pour trouver un hébergement à Belle Ile en Mer, j'avais envoyé un mail à l'Hostellerie de la Touline, où Emma séjourne dans le roman de Paola Calvetti, pour réserver une chambre chez eux.

Les propriétaires m'ont répondu tardivement (car ils étaient en vacances) et cependant par un mail très sympathique (qui me conforte dans l'idée que c'est une bonne adresse) et j'avais donc réservé ailleurs. Malheureusement, ils m'ont appris ensuite qu'ils prennent leur retraite à la fin de l'année et je que ne pourrai pas y séjourner une autre fois ...

Les photos magnifiques sur le site de l'hôtel "Le grand large" m'ont séduite et c'est donc sur ce lieu que s'est porté mon deuxième choix. Croyez-moi, mon intuition était bonne, l'établissement est vraiment délicieux.

Au milieu de nul part et en bord de falaise le calme y est absolu.

devant le GL

Dehors, on entend bien le vent et les vagues, mais à l'intérieur, c'est le silence

 

devant le GL2

Entre l'océan et l'hôtel, juste la route qui conduit aux Aiguilles de Coton

Quand on se retourne, on fait face au "Grand large"

le GL

Pour découvrir les chambres, je vous laisse aller sur le site de l'hôtel. La nôtre était un peu petite, mais c'est une question de coût. Il y en a de plus grandes...

clé

J'ai profité de la piscine chauffée pour nager tous les jours. Il faut quand même faire vite pour enfiler le peignoir quand on sort de l'eau et que le vent souffle. Brrrrrrrrrrrrr !!

piscine GL

Tout le personnel de l'hôtel est adorable.

A la réception, on est bien accueillis, toujours avec le sourire et un mot gentil, et on vous chouchoute en posant les vélos juste devant la porte. Super pratique d'avoir des vélos à louer sur place.

vélos

Mais attention, ce n'est pas plat du tout ! Quand on descend jusqu'à la plage, il faut remonter et faire travailler les cuisses ! Pourtant découvrir l'île à vélo c'est juste la bonne vitesse.

Au service, une équipe jeune, dynamique, sympathique, très professionnelle et sans chichi. Le rêve !

infusion après tempête

Infusion bien réconfortante après une sortie sous la bruine et le vent.

En cuisine, le Chef Franck Moisan, élu Jeune Talent Gault-Millau 2011 Haute-Normandie. Il officiait auparavant au Clos Verneuil ce qui constitue une sacrée référence !

C'est agréable de ne pas se sentir "puni" quand on est en demi-pension. Les plats servis sont dignes de ceux servis à la carte aux personnes qui viennent de l'extérieur. Beaucoup de variété en restant autour des produits de la mer.

Je suis ravie de faire de la pub à cet hôtel car j'en suis vraiment très satisfaite. Une semaine représente un effort financier important et si l'on repart avec des regrets c'est dommage.

Au contraire, pour moi tout était parfait.

Le directeur doit savoir qu'il a bien de la chance d'avoir une équipe de ce niveau. Il faut qu'il la chouchoute pour bien la garder ;o)

Je n'en dirai pas autant de l'institut de thalasso et du spa voisin où le massage que j'ai essayé était décevant. Mais je ne peux rien dire de l'hôtel ni du restaurant, ne les ayant utilisés ni l'un ni l'autre.